Amis des Musées de la Région Occitanie

Le Groupement  des associations d' amis de musées de la région  Languedoc-Roussillon ( GAAMRLR ) rassemblant 23 associations vient de fusionner avec l'association des sociétés d'amis des musées ( ARSAM ) rassemblant 17 associations de Midi-Pyrénées pour donner l' AMROC.
Ce nouveau groupement s'appelle l'AMROC amis des musées de la région Occitanie,créé lors de l'assemblée générale GAAMRLR et ARSAM le 19 juin 2017 à Carcassonne, association déclarée le 4 août à la préfecture de l'Hérault n° W343021451 et  SIRET 832 612 337 0010.
Nous sommes, comme l’a proclamé notre Fédération nationale FFSAM, des « passeurs de culture ».
Nous représentons 40 associations, 37 musées et 5000 adhérents.
Les amis de musées de la Région Occitanie favorisent la rencontre entre les associations locales qui peuvent ainsi s’entraider et organiser en commun des activités ou des actions de grande envergure.
L'AMROC est, au plan régional, l’interlocuteur des élus, des pouvoirs publics et des institutions. Tout en affirmant sa totale indépendance et en présentant les revendications des publics des musées, il a la volonté de nouer des partenariats avec les responsables culturels.
Membre de la Fédération française des Amis des musées, l'AMROC renforce les liens entre les associations locales et la Fédération. Il participe à son action au niveau national.
Faire connaître les musées, participer à leur rayonnement, y attirer les publics les plus divers, créer des relations chaleureuses et enrichissantes, voilà notre ambition.

Présidente : Gaby PALLARES

mise à jour du 14/11/2017

Historique:    VERS LE GROUPEMENT OCCITANIE

Je voudrais récapituler, en mettant l’accent sur l’essentiel, les diverses étapes qui ont abouti à la constitution des « Amis des musées de l’Occitanie » (AMROC).
Nous avons fondé les « Amis du musée du Languedoc-Roussillon » dès que s’est profilée la régionalisation (administrative et politique) et que la fédération française nous l’a demandé. Ceci, il y a plus de 10 ans. La proximité facilitait les échanges et il nous paraissait important de peser sur les pouvoirs régionaux. Nous avons été, selon les années et les problèmes qui pouvaient intervenir au sein des associations locales, entre 21 et 23 associations membres, avec des statuts, un conseil d’administration, un bureau. Chaque association a gardé, évidemment, son indépendance. Les « Amis du Musée Fabre » y étaient représentés par André Diez et moi-même (au tout début, au moment de la mise en place, c’était Andrélyne Vernet-Bel, puis Jacqueline Metral).

Déjà, à ce stade, nous avons pu aider des associations dans divers problèmes (parfois avec des conservateurs qui voulaient assurer leur main-mise sur les Amis, parfois avec des élus -en particulier pour que l’association locale obtienne des locaux-). Nous avons organisé, en partenariat avec les services culturels de la région Languedoc-Roussillon, deux concours en direction des jeunes publics. Nous avons obtenu des entrées gratuites ou à tarif réduit dans les musées dont les associations d’amis étaient membres du groupement. Enfin, nous avons créé un site internet qui permet des échanges plus faciles entre associations.

Quand a eu lieu la réduction du nombre de régions administratives et leur regroupement et qu’ont été élus les représentants de l’Occitanie, nous avons très vite rencontré les représentants des « Amis des musées de Midi-Pyrénées ».Ce rapprochement (nécessaire) a été facilité parce que je rencontrais au conseil d’administration de la fédération française Claude Janssens, alors présidente du groupement Midi-Pyrénées, et que nous avions des points de vue convergents sur la nécessité d’aller vite vers ces regroupements. Alors que, à cause des distances énormes qu’impliquaient ces nouvelles régions, de nombreux présidents des anciennes régions hésitaient, attendaient (quoi ?) voire s’interrogeaient sur la nécessité de ces regroupements. Il faut ajouter que, pour certains regroupements régionaux ; s’ils existaient théoriquement (et sur le papier), il ne s’y passait pas grand-chose. Pourtant, actuellement, la direction des musées de France insiste pour que ces rapprochements aient lieu.

Indépendamment de Claude Janssens, je dois ajouter que dès les premiers contacts avec les membres du bureau de Midi-Pyrénées, dont son nouveau président (Bernard Rousseau), nous nous sommes sentis en terrain d’entente et de sympathie.

Comme depuis presque trois ans, on renvoie nationalement le débat sur les nouvelles régions à la prochaine Assemblée générale et que le Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées étions prêts et en bonne entente, nous avons rédigé des statuts, les avons corrigés pour tenir compte des remarques de la Fédération française et nous les avons déposés début juillet (quitte à les corriger plus tard en fonction des règles qu’arrêtera enfin une assemblée générale de la Fédération).

Cela nous permet d’aller sans plus tarder vers les démarches qui s’imposent :
auprès de la DRAC
auprès des administrations régionales de la culture
pour l’intégration dans notre site internet des associations de l’ex Midi-Pyrénées qui n’en possédait pas
pour une intervention des auprès des élus de la région Occitanie -qui doivent nous admettre dans certaines instances et certaines réunions

Nous avons, en plein accord présenté à l’assemblée générale de nos deux groupements régionaux constitutifs les propositions -qui ont été adoptées- qui permettent, avant que se réunisse une AG de l’AMROC, la mise en place d’un conseil d’administration provisoire qui est, très simplement, la réunion du bureau de l’ex Midi-Pyrénées et de l’ex Languedoc-Roussillon. Il a élu un bureau provisoire constitué de :
-Gaby Pallares : présidente
-Bernard Rousseau, : vice-président
-Michel Roudet : secrétaire général
-André Diez : secrétaire adjoint
-Michel Tali : trésorier
-Christiane Phalip : trésorière adjointe
Avec la perspective d’alterner les fonctions.

Pour le moment, nous conservons comme des « sous-groupes » les deux anciennes régions, afin de respecter l’histoire de chacune, ses habitudes (voire ses « traditions »). Mais nous voulons aller le plus rapidement possible vers une existence réelle de l’AMROC.

Déjà, je suis allée le 25 septembre dernier à la rencontre des associations de l’ex Midi-Pyrénées à Toulouse et le 30 septembre, Claude Gernot, notre secrétaire général du Languedoc-Roussillon, participait au nom de la région Occitanie à une rencontre à Hérépian où le conservateur départemental du Gers était présent pour favoriser un jumelage entre Hérépian et l’Isle Jourdain qui possède également une collection de cloches.

En ce qui concerne l’avenir proche, nous pensons à proposer aux adhérents de toute la région Occitanie une rencontre où les plus intéressés pourront demander tous les détails qu’ils souhaiteront et, s’ils proposent leurs services, on pourra ensemble examiner comment les intégrer.

Nous songeons également à inviter Michel Raingeard, le président de la Fédération nationale.

Gaby Pallares

 

Siège social :
Amis du Musée Fabre
2 bis rue Montpellieret
34000 MONTPELLIER

Associations du Languedoc-Roussillon

Carte des associations en région Languedoc-Roussillon.


Afficher GAAMRLR sur une carte plus grande

Actualités du site

AMROC :amis des musées de la région Occitanie site aamroc.fr Le Groupement des associations d' amis de musées de la région Languedoc-Roussillon ( GAAMRLR ) rassemblant 23 associa...
Exposition au musée d’art sacré du Gard(23 Juin au 26 novembre 2017) :Hommage à Pierre-Henry - Donation Josette Pierre-HenryUne exceptionnelle donation d’un ensemble d’œuvres de Pi...
Le nouveau site internet de la FFSAM est accessible par:https://www.ffsam.org/ Nous mettons en ligne le nouveau site internet de la FFSAM et parallèlement vous recevrez par courri...
le 9 mars 2017 présentation du bulletin Pab/Benjamin CajolAligner lettre à lettre, mot à mot, décomposer le mot, broder, rêver, sur le mot et sur la phrase,répartir les espaces, b...
Du 9 mars au 11 mai au CARRE d'ART à Nimes pour les 40 ans du centre Pompidou CARRE D’ART – MUSEE D’ART CONTEMPORAIN DE NÎMES - CALENDRIER CONFERENCES EXPOSITIONJeudi 9 mars – 18h...
Plus d'actualités